Clarins SAS


Rating value

SR1

2021-07-19

Fondements de la notation

Nous confirmons notre notation court terme SR1 du programme de NEU CP existant de Clarins SAS, qui a un plafond maximum de €200m. Cette note est la deuxième plus élevée de notre échelle. Elle continue de refléter un profil de crédit solide, une liquidité très confortable. L’année 2020 a été fortement marquée par la crise sanitaire et dans ce contexte, la performance de Clarins demeure bonne. Nous nous attendons à ce que le groupe maintienne un excellent profil financier pour les années à venir avec un free-cash-flow positif et une dette nette toujours négative.

Basé à Paris et fondé par Jacques Courtin-Clarins en 1954, Clarins fabrique et distribue ses produits cosmétiques à travers le monde. Le groupe est entièrement détenu et contrôlé par la famille Courtin. Les produits de soins du corps et le maquillage sont vendus sous la marque Clarins. La plupart des produits sont fabriqués en France sur le site de production de Pontoise. Selon le management, il n’y a pas de risque significatif de concentration lié à un fournisseur ou une matière première. Clarins est fortement attaché à promouvoir la beauté responsable, ce qui se manifeste depuis les approvisionnements jusqu’aux produits finaux (des matières premières aux emballages), en passant également par la production (au travers des consommations d’énergie).

L’industrie des produits cosmétiques est relativement concentrée : les quinze premiers acteurs représentent environ les deux tiers du marché mondial. Clarins a un positionnement plus restreint ce qui pèse sur sa part de marché mondial, mais le groupe se distingue par sa position de leader sur les soins du corps et du visage qui représentent la majeure partie de ses ventes. Le groupe jouit d’une très forte notoriété dans de nombreux pays. Les consommateurs valorisent l’image de qualité de la marque Clarins et son positionnement premium. Les parts de marché de Clarins sont notamment élevées en Europe. Le groupe bénéficie d’une croissance forte en Asie.

Clarins profite d’une très bonne diversification géographique et par client, malgré sa taille relativement modeste par rapport à ses principaux concurrents. 90% du CA est réalisé à l’étranger dans environ 130 pays, dont une partie significative dans les marchés émergents. Quant aux clients, les dix principaux ont représenté moins de 30% du CA de 2020. Ce sont principalement des distributeurs spécialisés sur le segment de la beauté, des grands magasins, des sociétés du « travel retail ».

Le marché mondial du cosmétique est estimé à €220mds, en croissance de c. 5.0% en 2019. Le soin de la peau représente environ 40% de ce marché et 60% de la croissance du marché. Nous considérons l’industrie des produits de soins, et plus généralement des cosmétiques, comme un marché attractif avec des tendances à long terme positives. Cela traduit notamment la montée en puissance des classes moyennes dans les pays émergents et des perspectives encore favorables dans les pays développés, aidées par le vieillissement des populations consommant davantage de produits de soins et de beauté. Cette situation offre des perspectives de croissance pour Clarins, à condition que le groupe s’adapte avec succès à la transformation profonde qui a lieu dans le métier de la distribution. La montée de l’e-commerce, du digital, et de la vente omnicanale bouleverse les acteurs traditionnels tels que les grands magasins, qui restent des clients importants pour Clarins notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni. Par conséquent, la stratégie du management d’accroître son accès direct aux consommateurs nous semble pertinente. Cela passe par le déploiement des ventes en ligne et des ouvertures ciblées de magasins opérés en propre, avec un poids croissant de ces activités, bien qu’encore limité à l’échelle du groupe. Il convient de noter que le développement du digital a contribué de manière significative aux ventes du groupe sur l’année 2020.

Le secteur des produits cosmétiques a été fortement impacté par la crise sanitaire compte tenu de la fermeture de certains points de vente - et notamment ceux du « travel retail » - et d’une moindre demande en maquillage provoquée entre autres par le port du masque, le développement du télétravail et les confinements. Dans ce contexte difficile, la performance de Clarins nous semble bonne avec une baisse du chiffre d’affaires de 10.7% (à taux de change constant) à c. €1.3mds. Cette baisse est le reflet d’une forte baisse sur le segment « travel retail » mais aussi sur les autres géographies du groupe, hors Asie, qui elle affiche un taux de croissance positif, tiré par la Chine. En termes de catégorie, la baisse a été nettement plus forte sur le maquillage que sur les produits de soins du corps et du visage. Il convient de noter que Clarins a donc bénéficié de sa moindre dépendance au maquillage puisque celle-ci représente une mineure partie de ses ventes. En termes de profitabilité, la marge d’EBITDA s’établit au-dessus de 10% (et proche de 8% hors IFRS 16). La marge d’EBITDA, même si elle demeure à un niveau correct compte tenu du choc de la pandémie, a été affectée notamment par la baisse d’activité. Le free-cash-flow après dividendes demeure positif, avec un capex maintenu à un niveau élevé, même si celui-ci bénéficie d’un effet positif provenant de la variation du besoin en fonds de roulement.

Nous anticipons un niveau de chiffre d’affaires et d’EBITDA supérieurs aux niveaux de 2019 pour 2022. Nous nous attendons à ce que le free-cash-flow normatif du groupe demeure positif sur les 3 prochaines années, avec un impact BFR pouvant impacter l’année 2021, mais en partie compensé par l’augmentation de l’EBITDA. Notre notation est soutenue par la capacité du groupe à générer un free cash-flow important et récurrent ainsi que par une politique financière que nous considérons comme prudente.

Structure de la dette - Trésorerie nette positive

Clarins est dans une situation de trésorerie nette ajustée positive, avec un niveau de cash au bilan élevé (supérieur à €500m à fin 2020), à comparer à une dette brute publiée de €209m et à une dette brute ajustée de €302m. La dette se compose principalement des engagements IFRS (avec €133m à fin 2020) et des tirages du programme NEU CP (avec c. €75m à fin 2020). La dette brute ajustée inclut €94m correspondant aux engagements auprès des salariés.

Clarins a également accès à un crédit revolver de €100m, à échéance décembre 2022, confirmé et entièrement disponible. Le crédit revolver a un seul covenant financier, qui prévoit un ratio de levier net maximum sous lequel Clarins a une grande marge de manœuvre.

Liquidité très confortable

La liquidité du groupe est très confortable avec une trésorerie au bilan qui est plus que suffisante pour couvrir la dette publiée. Le groupe bénéficie également d’un crédit revolver de €100m à échéance 2022, qui est intégralement disponible. Par ailleurs, nous nous attendons à ce que Clarins continue de générer un important free-cash-flow après dividendes au cours des 3 prochaines années.

Perspective de crédit : Positive

Notre perspective de crédit est Positive et reflète nos attentes en termes de croissance du chiffre d’affaires, d’amélioration des marges et d’augmentation de l’EBE pour les 12 prochains mois. Nous nous attendons à ce que cette tendance se reflète également pour les 3 prochaines années.

Sensibilité de la notation

Clarins est solidement positionné dans la notation SR1 grâce à d’excellents ratios de crédit. Cela dit, nous pensons qu’une hausse de la notation à SR0 est peu probable à court terme puisque cela nécessiterait une amélioration substantielle du profil opérationnel de Clarins, avec une taille accrue et des gains de parts de marchés au niveau mondial.

A l’inverse, nous pourrions abaisser la notation à SR2 si le profil financier se dégradait fortement. Cela pourrait être lié un ralentissement plus fort et sur une durée plus longue que ceux que nous projetons, d’une hausse du levier à cause d’une acquisition importante financée par dette et/ou à une forte détérioration des marges et du free cash-flow, bien que ce ne soit pas notre scénario principal.


INFORMATIONS REGLEMENTAIRES

SPRR/2021/000600/RAT/19/07/2021

Rapport de revue de notation court terme sur un programme de NEU CP existant

Nature de la notation : Notation publique sollicitée (le rapport a été publié après revue par l’émetteur)

Avec participation de la société notée ou de sociétés liées : Oui

Avec accès à des documents internes : Oui

Avec accès à l’équipe dirigeante : Oui

Date d’initiation de la notation : 2 mars 2018 avec une note de SR1

Dernière notation : 20 Juillet 2020 avec une note de SR1

Nom du président du comité de notation : Thomas Dilasser, analyste crédit senior

Sources d’information significatives utilisées dans le processus de notation :

  • Etats financiers 2020, 2019, 2018, 2017, 2016, 2015
  • Reporting interne Clarins
  • Entretien avec le management de la société

Limites : Qivalio considère que la qualité et la quantité des informations disponibles sur l’émetteur sont suffisantes pour réaliser une notation. Qivalio n’a pas l’obligation d’auditer ou de vérifier l’exactitude des éléments fournis.

Méthodologies principales utilisées :

https://www.spreadratings.com/wp-content/uploads/2019/12/SrShortTermCorporateRatingMethodology.pdf

https://www.spreadratings.com/wp-content/uploads/2019/12/SrLongTermCorporateRatingMethodology.pdf

Qivalio SAS

20 boulevard Eugène Deruelle

69003 LYON

Disclaimer

ALL INFORMATION CONTAINED IN THIS DOCUMENT IS PROTECTED BY COPYRIGHT LAW AND NONE OF SUCH INFORMATION MAY BE COPIED, REPACKAGED, TRANSFERRED, REDISTRIBUTED OR RESOLD, OR STORED FOR SUBSEQUENT USE FOR ANY SUCH PURPOSE, IN WHOLE OR IN PART, BY ANY PERSON WITHOUT QIVALIO’S PRIOR WRITTEN CONSENT.

THIS INFORMATION IS DESTINED TO PRIVILEGED PERSONS ONLY, WHO ARE QIVALIO’S CLIENTS AND, AS SUCH, HAVE ACCEPTED AND SIGNED A CONFIDENTIALITY AGREEMENT PRIOR TO RECEIVING QIVALIO’S SERVICES. ANY UNAUTHORIZED PERSON RECEIVING THIS INFORMATION SHOULD PROMPTLY DELETE IT AND SHALL NOT, UNDER ANY CIRCUMSTANCES, MAKE ANY USE WHATSOEVER OF THIS COMMUNICATION, NOR TRANSFER IT TO ANY THIRD PERSON.

All information contained in this communication has been obtained by QIVALIO from private sources and generally accepted public sources and is believed to be accurate and reliable. QIVALIO makes no representation or warranty as to the accuracy and completeness of any such information. Under no circumstances shall QIVALIO have any liability to any person or entity for any loss or damage in whole or in part due to any error (negligent or otherwise) within or outside the control of QIVALIO or any of its directors, officers, employees or agents in connection with any such information. The credit analysis, if any, constituting part of the information contained herein, must be construed solely as statements of opinion and not statements of fact or recommendations to purchase, sell or hold any securities. Each analysis or other opinion must be considered as one factor in any investment decision made by or on behalf of any recipient of the information contained in this communication, and each user must accordingly make its own study and evaluation of each security and of each issuer and guarantor of, and each provider of credit support for, each security that it may consider purchasing, holding or selling. NO WARRANTY, EXPRESS OR IMPLIED, AS TO THE ACCURACY, TIMELINESS, COMPLETENESS OR FITNESS FOR ANY PARTICULAR PURPOSE OF ANY SUCH ANALYSIS OR OTHER OPINION OR INFORMATION IS GIVEN OR MADE BY QIVALIO IN ANY FORM WHATSOEVER.


Return to the rating page